Retour aux news

Lundi 11 avril 2022

First slide

la reconnaissance en infectiologie clinique

Le groupe de travail « Respiratory Infections » de la BeRS souhaite, par ce courrier, vous informer de la procédure à suivre pour introduire votre demande d’agrément en Infectiologie ou Microbiologie clinique. En effet, beaucoup de pneumologues belges passent la plupart de leur temps en traitant des maladies infectieuses. 

Les critères de reconnaissance et les mesures transitoires se trouvent dans le décret ministériel du 7 mai 2020 (voir annexe), et les mesures transitoires ci-dessous :

Dans le cadre des mesures transitoires, peut être agréé comme médecin spécialiste en infectiologie clinique tout médecin spécialiste visé à l’article 4, alinéa premier, 1°, de cet arrêté, et qui a été notoirement connu comme particulièrement compétent et médicalement actif en infectiologie clinique pendant les 5 dernières années précédant la date d’entrée en vigueur de cet arrêté.

Le demandeur motive sa demande d’agrément par au moins un des documents justificatifs suivants :

1° une preuve d’une formation clinique spécifiquement consacrée à l’infectiologie clinique, axée sur l’acquisition des compétences finales énumérées en annexe au présent arrêté ;

2° un certificat ou diplôme d’une formation de plusieurs jours en infectiologie;*

3° la documentation d’une activité clinique combinée pertinente en infectiologie, comprenant notamment des consultations pour des patients ambulatoires, en clinique du voyage, en clinique post-voyage, des consultations au chevet de patients hospitalisés, la participation au groupe pluridisciplinaire de gestion de l’antibiothérapie, et la disponibilité pour des avis cliniques demandés par des professionnels des soins de santé actifs dans le secteur ambulatoire ;

4° la preuve de la participation active à des congrès scientifiques et symposiums dans le domaine de l’infectiologie clinique ; des publications scientifiques pertinentes pour l’infectiologue.

* Par example: Certificat interuniversitaire en Infectiologie et Microbiologie

Pour votre information, voici l’avis du Conseil Supérieur des médecins spécialistes et des médecins généralistes du 20 juin 2019:
MESURES TRANSITOIRES:
1. Les médecins internistes de niveau 2 (incluant toutes les spécialisations en Médecine Interne) ou pédiatres dont l’activité clinique principale des 5 dernières années est prestée en maladies infectieuses. Ils/elles doivent pouvoir témoigner d’une solide formation en infectiologie et notamment avoir participé ou contribué à au moins une des formations certificatives existantes en Belgique (Certificat interuniversitaire en infectiologie et microbiologie clinique en 2 ans ; Certificat interuniversitaire de Gestion de l’Antibiothérapie en collaboration avec le BAPCOC en 1 an ; Certificat interuniversitaires en hygiène hospitalière ; Post-graduat en Médecine Tropicale et Santé Internationale à l’Institut de Médecine Tropicale à Anvers en 3 ou 6 mois) ou des formations similaires à l’étranger. Ils apportent la preuve que depuis les 5 dernières années, ils/elles exercent l’infectiologie comme activité clinique principale (> 50%) avec une dimension clinique transversale significative. La preuve de cette compétence particulière peut également être complétée par des publications personnelles, la participation active à des congrès nationaux et internationaux, ou à des réunions scientifiques concernant certains aspects de l’infectiologie. Ils/elles en font la demande dans les deux ans à partir de la date d'entrée en vigueur du présent arrêté.
2. Les médecins Internistes ou pédiatres diplômés dans les 5 ans avant l'entrée en vigueur du présent arrêté, qui peuvent apporter la preuve qu'ils ont effectués toute la formation pré-requise pour la compétence en Infectiologie. Ils/elles en font la demande dans les deux ans à partir de la date d'entrée en vigueur du présent arrêté.
3. Les Candidats Spécialistes en Médecine Interne ou Pédiatrie ou les Médecins Internistes/pédiatres diplômés dans les 5 ans avant l'entrée en vigueur du présent arrêté qui veulent acquérir la reconnaissance en Infectiologie mais qui ne peuvent pas démontrer qu’ils ont suivi toutes les parties de la formation décrit dans ce document, doivent proposer un plan de stage auprès d'un maitre de stage coordinateur infectiologue et l'introduire à la commission d'agrément.
4. L'obtention de la reconnaissance en Infectiologie est soumise à l'approbation de la Commission d'agrément en Infectiologie. 

Adresse de soumission de reconnaissance en Infectiologie:

Monsieur S. Azibou
Chef de cellule agrément des professions des soins de santé universitaires
Ministère de la Fédération Wallonnie-Bruxelles Administration générale de l’Enseignement (AGE)
Direction générale de l’Enseignement supérieur, de l’Enseignement tout au long de la vie et de la Recherche scientifique (DGESVR)
Direction de l’agrément des prestataires de soins de santé
Bureau: 05F504
Rue Adolphe Lavallée, 1
1080 Bruxelles
Espace 27 septembre - Les ateliers
Email : sohaib.azibou@cfwb.be